Les animaux de Wajdi Mouawad envahissent le château

Depuis 5 ans maintenant le château des Ducs de Bretagne invite un artiste à se produire lors de la période de Noël.

Cette année c’est Wajdi Mouawad qui prend possession des lieux. Ce nom vous dit peut être quelque chose et c’est plutôt normal. Cet artiste d’origine libanaise est multi-casquettes en plus d’être talentueux. Il est metteur en scène, auteur, comédien, directeur artistique, plasticien et cinéaste. Certaines de ses créations sont des incontournables du genres.

C’est le cas d’Anima, œuvre littéraire à la fois douce et saisissante, qu’ il est fortement recommandé de lire si l’envie vous en dit. Nous pouvons aussi citer Seuls, pièce de théâtre tout à fait remarquable que quelques chanceux ont certainement pu découvrir au Grand T à Nantes en 2008.

Pour en revenir à nos animaux, il est actuellement possible de découvrir une autre facette de l’artiste. L’auteur se fait remarquer depuis quelques temps pour ses roman et récits pour enfants.

Cette année, il continue son cheminement en temps que metteur en scène et a pensé un parcours animalier dans l’enceinte du château.

ANIMAUX-CHATEAU-NANTES-3
Crédit photo: Le château des Ducs de Bretagne

Tout en mystère et en finesse, les visiteurs sont amenés à découvrir des créatures aussi mystérieuses que mystiques cachées dans les différentes salles du musée.

Le concept est simple.

Et si les animaux qui peuplent notre monde pouvaient soudainement s’exprimer. Que diraient-ils? Que penseraient-il de la terre, de l’être humain? L’exposition donne la parole à ceux qui gardent le silence. Wajdi Mouawad les laisse parler le temps d’un parcours et nous permet de les comprendre. Le visiteur voit ses animaux si mystérieux sous un autre jour, découvre leurs histoires au gré de leurs chuchotements. 

L’exposition est montée en collaboration avec le muséum d’histoire naturelle de Nantes et la Compagnie Au Carré de l’Hypoténuse. 

DSC_0297ok

Dans ce lieu incontournable de Nantes, Wajdi Mouawad met parfaitement en scène ses animaux.

Au milieu de ce qui fait la collection permanente, qui permet à tous de découvrir ou redécouvrir l’histoire de notre belle ville, l’auteur laisse s’exprimer les bêtes sur leur cohabitation avec l’Homme jusqu’au 21 février 2016. 

 

DSC_0324ok

 

Crédit photo: Aurore Duplessis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s