L’araignée débarque aux Machines de l’île

L’araignée, l’araignée, est tombée dans la purée… Ah non l’araignée débarque aux Machines de l’île, à Nantes.  

Après son annuelle pause hivernale, les machines de l’île sont de nouveau accessibles au public ce samedi 6 février. Non sans impatience, touristes et nantais attendaient cette événement qui promettait une surprise géante. L’araignée! 

L'araignée géante des Machines de l'île à Nantes
L’araignée géante des Machines de l’île

Le public peut désormais venir admirer la « petite » nouvelle qui a intégré la galerie des machines. 

Ce charmant bébé, qui pèse quand même 3 tonnes pour une envergure de 7,5 mètres et 4,5 mètres de haut, à été pensée et assemblée par la compagnie La Machine, dans son atelier afin de faire partie, à terme, des animaux mécaniques destinés à habiter l’arbre aux hérons. 

Le visiteurs la découvrent endormie dans son trou. Rien que là, la bestiole est déjà très imposante, surtout pour ceux qui de base n’aime pas -du tout- les araignées. 

1DSC_0151ok

Oui je l’avoue, je fais partie de ses gens. J’ai une trouille bleue de ses petites choses de la nature… Imaginez donc ma position face à ce montre fait tout de bois et d’acier. 

J’ai pris mon courage à deux mains (au téléobjectif plutôt) et je lui ai tiré le portrait. Tout se passe très bien jusqu’à ce que les machinistes viennent la mettre en branle. Parce que oui, ce truc bouge! 

Là, stupeur intérieure, la peur disparaît au fur et à mesure que l’araignée montait dans les airs pour déployer ses huit grandes pattes. Aussi bizarre que cela puisse paraître, face à cette Chloé géante, même les plus peureux finissent scotchés par la beauté du travail (et j’insiste sur le travail!).

Comme le reste des machines, l’araignée peut embarquer, sur son abdomen, quatre pour être précis. Mesdames, Messieurs, si ça vous tente… 

Une consœur viendra la rejoindre cet été. Bien plus grande et déjà connue du public puisqu’il s’agit de celle  créée en 2009 pour un spectacle de la compagnie La Machine à Yokohama (Japon), qui a déjà été aperçue à Liverpool et Reims.

Si la nouvelle fait déjà parler d’elle, les autres machines, plus anciennes comme le héron, fourmis, chenille ou encore avion continuent toujours d’animer les visites, pour le plus grand plaisir de tous. 

Photo©Aurore Duplessis

Publicités

Une réflexion sur “L’araignée débarque aux Machines de l’île

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s